Ménage de printemps à tous les étages

Samedi 6h du mat’ : bousculade dans les escaliers. Ca s’agite à tous les étages du 84. On essaye de marcher sur la pointe des pieds, on chuchote du RDC au 5ème, on réveille les Jeanlène (qui essayent toujours de gratter quelques minutes de plus au fond de leur couette), on fait des A/R en ascenseur, on charge la voiture garée en plan en bas, on s’énerve un peu forcément (l’heure, le froid et surtout la tête à l’envers n’aidant pas beaucoup pour se parler avec douceur !) mais en même temps on est tous hyper excités !! Et pourtant ce n’est pas le départ en vacances cette fois-ci qui nous a tous sorti du lit … non (quand même pas) … c’était le jour du vide-grenier du quartier.

Depuis près d’une semaine, nos couloirs étaient remplis de cartons sortis de nos caves, nous avons conservés précieusement sacs plastiques, monnaie, cintres et déniché un portant (pourri…).

6h30 : nous déchargeons la voiture en essayant de nous frayer un chemin au milieu de tous les brocs prêts à grimper dans notre coffre. Nous étions totalement assaillis. Faut dire aussi que nous étions les seuls !!! Personne ne s’est installé avant 7h30 (on fera mieux pour le prochain vide-grenier : on dormira 1h de plus pour le grand bonheur des Jeanlène).

photo

Et c’est parti pour le défilé des collectionneurs du début de journée : « vous avez des vinyles de Jazz ? des capsules de champagne ? des pièces/billets de monnaies étrangères ? des fèves ? des câbles ?…. ».

photo

Puis c’est le passage des mères de famille (avec enfants, hypra chargées) : « vous avez quoi en vaisselle ? linge de maison ? sacs ? vêtement de bébé ? ». Des pères de famille (sans enfants, les mains dans les poches) : « électroménager ? téléphones portables ? informatique ? câbles ? (tiens, encore des collectionneurs ?) « .

photo

Enfin, vers 11h : les bobos. Et là c’est bizarre : ils ont tous les mêmes cabans, les mêmes barbes, les mêmes lunettes, les mêmes poussettes (noires avec une peau de mouton) poussées par les papas, le même rouge à lèvre, les sacs AP.. ou Bont.n accrochés à la poussette, ils regardent tous la même chose (les gars : les vinyles ; les filles : les fringues ; ensemble : les meubles et tout ce qui peut ressembler à du suédois, du 70’s ou des jouets en bois). Je sens un malaise : je les regarde, je regarde Steve Macouine, je m’imagine et là, je suis obligée de me rendre à l’évidence : je nous vois !!! No comment…

L’objet le plus bizarre que nous avions : un fer à repasser de voyage. 

Bilan de la journée : on s’est pelé grave (pas un seul rayon de soleil) et on s’est grave pelé (c’est quoi déjà le soleil ?). Mais on s’est bien marré, les voisins et amis du quartier sont passés nous voir, on a mangé un super gueuleton grâce au Parrain et Steve Macouine, on a vidé nos caves et on a fini la journée sur des superbes bars de ligne cuits durant 1h30 par le Parrain ! Et heureusement que Kiki de Montmartre était là pour l’organisation !

J’ai trouvé des pelotes de mohair et pour Nini :

IMG_3453Du mickey …

IMG_3459… et une jolie chaise haute pour son lapin.

RDV au prochain vide-grenier en septembre. Vous pourrez y retrouver le superbe fer à repasser de voyage ! Pas cher !! Profitez !!!

Publicités

Une réflexion sur “Ménage de printemps à tous les étages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s