1er pas avec un crochet

Autant la 1ère fois où je me suis retrouvée avec 2 aiguilles et 1 pelote devant une vidéo youtube pour débutant j’ai réussi presque du 1er coup à faire des mailles puis à m’aventurer très vite toute seule dans les arcanes tricotesques sans aucune douleurs.

Mais quand je me suis retrouvée seule avec 1 crochet et 1 pelote devant une vidéo pour archi-archi-débutant j’ai rien compris. Impossible de m’accrocher à mon crochet  (outil qui m’a toujours paru barbare et que je n’arrive toujours pas à manier pour sortir de ma stupeur en cas de perte de maille de tricot).

Non rien à faire, j’avais beau me concentrer, me mettre en condition (ni chat, ni enfant dans la pièce, lumière au top, échauffement du poignet, téléphone coupé, etc.) je n’arrivais à rien faire d’autre que des nœuds que je décrochais du crochet à coup de ciseaux.

Alors, il y a peu, je suis allée toquer à la porte d’Isabelle Kessedjian pour prendre des cours. Son atelier, posé dans un écrin de verdure au beau milieu du tourbillon de l’avenue de Clichy, est décoré comme un marchand de couleurs et tapissé de dessins d’élèves. Et c’est dans une ambiance de maison de campagne remplie de gens joyeux que j’ai fait mes premiers pas avec un crochet. Quelle découverte ! et quelle rencontre !

Depuis, je furète à droite et gauche pour découvrir des modèles que j’évitais car c’était, jusqu’à présent, du chinois pour moi. Ma queue ravelryenne  et mes to-do/whish list s’allongent tous les jours. L’enfer.

Je me suis lancée dans un 1er vrai ouvrage en m’inspirant du thème du défi 31 « Monocolor » du collectif Madame fait du crochet … Le rouge s’imposait pour réaliser le cadeau de ma chère coullègue dont c’était l’anniversaire il y a peu de temps.

trousse rouge/Lesprairiesdu5

 

Trousse rouge / Lesprairiesdu5

Phil’harmony couleur Braise

Le grand avantage du crochet, hormis le fait que ça ne prend pas de place dans le métro quand on en fait debout, c’est qu’on peut défaire à volonté sans souffrance quand on s’est trompé, ça monte vite, cela produit une matière épaisse qui a de la tenue et je trouve que l’on a plus de liberté pour improviser qu’en tricot.

Cette pochette m’a procurée beaucoup de 1ères fois (1er ouvrage en crochet donc, 1ère doublure, 1ère fermeture éclair) dont je suis plutôt satisfaite. Sauf l’assemblage des 2 bords crochetés qui sont très moches. J’ai pourtant peiné et m’y suis prise à plusieurs reprises. Il faut que je travaille ce point là lors de mon prochain cours avec Isabelle.

J’espère rentrer dans le club des serial crocheteuses cette année.

 

 

Publicités

17 réflexions sur “1er pas avec un crochet

  1. Bravo ! Moi aussi je n’ai pu apprendre le crochet que dans un cours – je trouve la tension du fil difficile à trouver au début, et c’est dur de se repérer dans ses mailles quand elles sont très irrégulières !

  2. Bravo pour ces premières fois!!! Moi aussi il a fallut qu’on me montre pour que je comprenne le crochet alors que je tricotais depuis 10 ans. Maintenant je maitrise mieux le crochet que le tricot et surtout j’arrive à créer mes modèles chose que j’arrive moins à faire au tricot.
    Bienvenue dans le monde fabuleux et addictif du crochet… Bon WE…

  3. Coucou!
    Bravo a toi pour cette première réalisation au crochet. Je trouve ton assemblage plutôt réussi.
    Bonne continuation…

  4. Aucazoù tu ne retournerais pas voir les réponses chez « Madame fait du crochet », voici une copie du com :
    « Pour une 1ère réalisation, c’est une réussite !! technique régulière de ms. Voilà une adresse de vidéos très simples sans parlotte pour assembler crochet et tricot :
    http://www.garnstudio.com/lang/fr/video.php?sort=2&thumbnails=on&undercategoryid=9
    J’espère que cela t’aidera, bon crochet !! Leelou »
    C’était avant de lire ici que tu prends des cours chez Isabelle…….. Pas besoin de te confirmer que c’est une excellente adresse !! 😉 🙂 pas de problème pour ta rapide progression…… donc, @ très bientôt chez Madame !! Leelou

    • Oh! Merci pour le lien, les vidéos sont géniales! C’est vrai que j’apprends plein de choses chez Isabelle! En plus du crochet j’ai eu droit aussi à un cours de couleurs (les primaires, les harmonies, etc).

  5. Je me reconnais dans ce post ! Le crochet a été beaucoup plus difficile à apprendre que le tricot pour moi aussi! Et pourtant, il a ses avantages : défaire les erreurs est beaucoup moins difficile et définitif qu’au tricot (oui parce que bon défaire un rang maille par maille, ça va, mais plus… ) et ça booste la créativité je trouve ! A plat, en 3D, les possibilités sont infinies !!

    Ta pochette est très belle en tout cas ! Et je serai bien curieuse de visiter l’atelier d’Isabelle !

    • C’est vrai et le fait que ce soit si facile à défaire du coup je ne laisse passer aucune maille de travers contrairement au tricot oú je me dis quelque fois que ça se voit pas mais au final je ne vois que cette foutue maille !! J’ai hâte de me mettre à la 3D !

  6. Ho, quelle jolie trousse:D
    Je suis violette du jeu,celle que vous avez soutenue, j ai gagner, merci pour ce gentil message 😀
    Je decouvre en même temps votre blog, qui est très joli 😉
    Merci beaucoup
    Violette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s