la baby granny square blanquette

Pour l’arrivée de la petite Félicie chez ma copine de Ma super compagnie j’ai eu 10 000 envies à l’heure et me suis lancée dans 10 001 projets pour elle. Au final, qu’un seul n’a abouti ayant une fois de plus mal jugé de mes capacités tricot-temporelles ; j’ai abandonné sur les aiguilles une brassière et des petits chaussons étant devenus trop petits au fur et à mesure que Félicie grandissait. Je me vengerai et lui ferai un pull pour ses 18 ans. J’y arriverai, j’ai de la marge à présent.

Une couverture en crochet s’imposait dans l’univers de ma copine – du lycée, c’est dingue ça remonte ! – qui adore les vieilles choses, décalées, colorées voire répétitives (elle a fait pendant longtemps une fixette sur le rouge à poids blancs). Je me suis imposé pour cela de ne faire qu’avec ce que j’avais en stock.

fins de pelotes Les prairies du 5

Voici environ 1/100ème de mon stock…

Baby blanket Les prairies du 5

Et voila le résultat dans le lit de Félicie ! (hochet, Anne-claire Petit Accessoires)
Baby blanket de Félicie Les Prairies du 5

tabouret Anne-Claire Petit Accessoires chez Les Prairies du 5Tabouret, Anne-Claire Petit Accessoires 

J’ai visé juste avec le crochet car la nouvelle fixette de ma copine est justement le crochet : sa grand-mère lui a confectionné de superbes coussins avec des vieux napperons teints qu’elle avait fait elle même dans un autre temps et il y a un peu partout des objets en crochet Anne-Claire Petit Accessoires que j’ai découvert !

Publicités

Origami, le snood plié au crochet

Cela fait longtemps que je voulais un snood enfin pour moi et en voyant la semaine dernière le thème de janvier de Madame fait du crochet, « snood et/ou bonnet », il fallait que j’y aille. Qui dit crochet, dit rapide et j’avais intérêt à me grouiller vu que j’étais déjà en retard pour le rendu de copie.

Mon amie Nid’abeille m’avait montrée son superbe snood Origami. C’était ce qu’il me fallait. J’avais plus qu’à aller faire un tour chez Izzie Knits pour le tuto et hop voici ma version.

FullSizeRender

Origami de  Yoshie Shichiji / 3 pelotes de Air de Drops, Col. Blé / crochet n°4

Origami / Lesprairiedu5

point crochet Origami / Lesprairiesdu5

J’aime beaucoup le rendu du point un peu comme une feuille pliée en accordéon.

J’ai monté une chaînette de 70 m comme indiqué par Maya qui a écouté Zak.

Le point est super facile à faire mais le côté rapide est relatif.

Est-ce à cause de la laine que j’ai choisie (elle accroche un peu) ou de la taille du crochet (n°4)? J’aurais dû prendre une laine moins bulky et prendre un crochet plus gros car le point n’est pas assez ajouré/dessiné et le snood est trop épais. Mais au moins je suis au chaud !

CAL Be Happy

C’est parce que j’avais une grande envie de couleurs et de chaleur que je me suis lancée sans hésiter dans la formule Be Happy de PurPle.

Le plus dur a été le choix des couleurs … Je suis de plus en plus démunie quand il s’agit d’associer des couleurs. Je pense que je vais prendre des cours bientôt car il doit bien y avoir une technique non ?

colors drops / Les prairies du 5éme étageAlpaca de drops / coloris : beige (618), chameau clair (2020), bordeaux (3650), rouge violet (3969), pétrole moyen (6309), marine/violet (6736), bleu/turquoise (6834), olive (7233), pétrole (7240), gris aqua (7323), vert turquoise (7815), bleu jean/vert (8120)

Voici donc mes premiers carrés en ce 8 du mois

Granny Be Happy / Les prairies du 5éme étage

Je suis un peu déçue par le manque d’harmonie de certaines combinaisons mais je pense que cela ira mieux quand j’aurai fait a les 63 granny… don’t worry (arrrghhhh !!).

Toutes les informations sur le Blog PurPle

affiche-be-happy1

1er pas avec un crochet

Autant la 1ère fois où je me suis retrouvée avec 2 aiguilles et 1 pelote devant une vidéo youtube pour débutant j’ai réussi presque du 1er coup à faire des mailles puis à m’aventurer très vite toute seule dans les arcanes tricotesques sans aucune douleurs.

Mais quand je me suis retrouvée seule avec 1 crochet et 1 pelote devant une vidéo pour archi-archi-débutant j’ai rien compris. Impossible de m’accrocher à mon crochet  (outil qui m’a toujours paru barbare et que je n’arrive toujours pas à manier pour sortir de ma stupeur en cas de perte de maille de tricot).

Non rien à faire, j’avais beau me concentrer, me mettre en condition (ni chat, ni enfant dans la pièce, lumière au top, échauffement du poignet, téléphone coupé, etc.) je n’arrivais à rien faire d’autre que des nœuds que je décrochais du crochet à coup de ciseaux.

Alors, il y a peu, je suis allée toquer à la porte d’Isabelle Kessedjian pour prendre des cours. Son atelier, posé dans un écrin de verdure au beau milieu du tourbillon de l’avenue de Clichy, est décoré comme un marchand de couleurs et tapissé de dessins d’élèves. Et c’est dans une ambiance de maison de campagne remplie de gens joyeux que j’ai fait mes premiers pas avec un crochet. Quelle découverte ! et quelle rencontre !

Depuis, je furète à droite et gauche pour découvrir des modèles que j’évitais car c’était, jusqu’à présent, du chinois pour moi. Ma queue ravelryenne  et mes to-do/whish list s’allongent tous les jours. L’enfer.

Je me suis lancée dans un 1er vrai ouvrage en m’inspirant du thème du défi 31 « Monocolor » du collectif Madame fait du crochet … Le rouge s’imposait pour réaliser le cadeau de ma chère coullègue dont c’était l’anniversaire il y a peu de temps.

trousse rouge/Lesprairiesdu5

 

Trousse rouge / Lesprairiesdu5

Phil’harmony couleur Braise

Le grand avantage du crochet, hormis le fait que ça ne prend pas de place dans le métro quand on en fait debout, c’est qu’on peut défaire à volonté sans souffrance quand on s’est trompé, ça monte vite, cela produit une matière épaisse qui a de la tenue et je trouve que l’on a plus de liberté pour improviser qu’en tricot.

Cette pochette m’a procurée beaucoup de 1ères fois (1er ouvrage en crochet donc, 1ère doublure, 1ère fermeture éclair) dont je suis plutôt satisfaite. Sauf l’assemblage des 2 bords crochetés qui sont très moches. J’ai pourtant peiné et m’y suis prise à plusieurs reprises. Il faut que je travaille ce point là lors de mon prochain cours avec Isabelle.

J’espère rentrer dans le club des serial crocheteuses cette année.